La Perse sassanide : le feu et la guerre

Lundi 9 octobre 2017 à 19h30, auditorium du musée de Grenoble
LA PERSE SASSANIDE : LE FEU ET LA GUERRE
Une conférence présentée par Issa Steve BETTI, historien de l’art


En 224 de notre ère, Ardashir Ier, fondateur de la dynastie des Sassanides, écrase le dernier des rois parthes Artaban V. Cette victoire est le point de départ d’un extraordinaire renouveau de la Perse, qui tente ainsi de renouer avec la grandeur du temps de Cyrus et de Darius. C’est sous le règne de Shapur Ier, fils d’Ardashir, que s’écrivent les pages les plus glorieuses de cet empire.

La Perse sassanide s’appuie sur une aristocratie militaire belliqueuse, souvent opposée aux Romains, et sur une caste sacerdotale rigoriste, celle du dieu zoroastrien du feu Ahura-Mazdâ. Jusqu’à l’arrivée des cavaliers de l’islam, au VIIe siècle de l’ère chrétienne, la puissance des Sassanides s’exerce sur l’ensemble du Moyen-Orient. Fiers guerriers, ils n’en développent pas moins une architecture prestigieuse et les arts les plus raffinés.


photo ci-dessus : Buste d’Ardashir Ier , 244 ap. J.-C.